Zéro déchet dans la grande distribution

zéro, dechet, grande, distribution

Zéro déchet dans la grande distribution

De plus en plus de grandes surfaces se penchent sur les solutions du zéro déchet dans la grande distribution. Mais de quoi parlons-nous exactement ?

 

D’une démarche dont l’objectif est, comme son appellation l’indique, de réduire considérablement la production de déchets à la source et non pas d’améliorer le système de recyclage dans notre quotidien.

 

Les grandes surfaces ont donc décidé d’adopter cette méthode dans leurs magasins afin de réduire leur production de déchets et de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. Ces derniers étant de plus en plus sensibles à la réduction des déchets et la protection de l’environnement.

 

Ainsi pour vous aider à y voir plus clair sur le sujet, découvrez trois techniques qui s’inscrivent dans cette démarche de zéro déchet.

 

1.      Le vin en libre service

Sur le même principe qu’une pompe à essence, le concept est de venir avec sa bouteille de vin vide et de la remplir une fois sur place à l’aide d’un pistolet. Un ticket à passer en caisse est ensuite délivré pour valider et payer la quantité de vin retirée.

 

Cette solution est en train de séduire un nombre grandissant d’enseignes puisqu’elle permet de :

 

  •         limiter la production de déchets, notamment le verre,
  •         Décharger les équipes de magasins du travail de mise en place parfois chronophage, ici il suffit simplement de surveiller la quantité du distributeur et son bon fonctionnement.

 

Le concept a d’abord été testé dans la région bordelaise, capitale du vin et de la gastronomie, puis dans la région strasbourgeoise également réputée pour être plutôt friande de bons vins et spiritueux.

 

En attendant le développement et la démocratisation de ce mode de distribution, le vin en libre-service est promis à un bel avenir puisqu’il s’inscrit totalement dans ces nouvelles tendances destinées à réduire la quantité de déchets.

 

À lire : Eviter le turn-over dans la grande distribution

 

2.      La vente en vrac

Aujourd’hui, c’est un euphémisme de dire que nous sommes littéralement cernés par le plastique. Dans n’importe quel contexte ou domaine d’activité, que ce soit dans l’automobile, les vêtements, le mobilier d’intérieur ou d’extérieur ou encore la grande distribution, le plastique est partout.

 

Et pourtant, cette matière possède ses problématiques, et pas des moindres. Elle nécessite une quantité importante d’énergie en termes de production et ne se recycle pas ou très mal selon l’objet produit.

 

Ces dernières années, c’est un sujet qui a été au centre de réelles prises de conscience de la part des consommateurs. Ces derniers souhaitent désormais modifier leurs habitudes de consommation et encourager les grandes enseignes et commerces de proximités à proposer des alternatives zéro déchet.

 

Le « vrac » fait partie des réponses mises en place. Ce sont les grandes surfaces dans le secteur du bio qui utilisent beaucoup ce concept dont le principe est simple. Tous les aliments sont en vrac dans des cagettes, distributeurs, ou autres contenants, et vous pouvez prendre la quantité que vous souhaitez, non plus avec des sacs plastiques, mais en papier recyclable.

 

À lire : Les franchises les plus rentables de France

 

3.      Réduire les dépenses énergétiques

 

Les grandes surfaces mettent donc en place différents procédés pour réduire leur production de déchets, mais il est également possible et plus que pertinent de réduire considérablement son impact énergétique.

 

Et ce, pour l’aspect environnemental que cela représente, mais aussi financier puisqu’une consommation énergétique amoindrie équivaut à une diminution conséquentes des dépenses sur le long terme.

 

L’éclairage, par exemple, est un sujet phare en grande surface puisqu’il fait partie des éléments apportant confort et chaleur aux clients comme aux équipes. Mais aujourd’hui, il existe des technologies plus performantes et plus écologiques.

 

C’est le cas de l’éclairage LED professionnel et autres chemins lumineux LED qui vont apporter une qualité d’éclairage optimale. Permettant ainsi de mettre valeur des produits, d’améliorer l’ambiance d’un magasin et d’optimiser l’expérience client. Le tout en réduisant les dépenses énergétiques. C’est donc un critère à ne plus négliger et de plus en plus travaillé par les professionnels du secteur.

 

Et c’est justement pour accompagner ces derniers qu’Energineo s’est spécialisé, voilà maintenant une dizaine d’années, dans l’audit d’éclairage professionnel. Ainsi, notre équipe accompagne les entreprises, dont les grandes surfaces et les industries, à mener à bien leur projet d’éclairage professionnel.

 

Si vous souhaitez vous aussi vous inscrire dans une démarche plus bénéfique à l’environnement et profiter d’un éclairage optimal et de qualité pour votre enseigne, n’hésitez pas à contacter nos équipes qui apporteront des réponses précises à toutes vos questions.